Informations générales du projet

Maître de l’Ouvrage : Tecnibo

Programme : rénovation passive d’un bâtiment industriel pour la société Tecnibo

Situation : Rue Lusambo 76 – 1190 Forest

Surface : Atelier : 2.050 m² – Bureaux : 1.050 m²

Architectes : ABertrand

Dates : Fin des travaux en février 2015

Missions de MATRIciel

Guidance énergétique pour tendre vers un bâtiment basse énergie pour l’atelier et passif pour les bureaux
Etude des techniques spéciales
Etude d’éclairage naturel et artificiel
Etude de récupération des eaux de pluie
Mission de conseiller PEB
Mission d’accompagnement pour la certification passive des bureaux

Description du projet

Tecnibo, entreprise spécialisée en menuiserie sur-mesure pour les professionnels et les particuliers a décidé en 2013 d’agrandir ses ateliers et ses bureaux en acquérant un bâtiment industriel.

Conscient des enjeux environnementaux actuels et dans un objectif de rationalisation des dépenses de fonctionnement, le maître de l’ouvrage a souhaité rénover le bâtiment en intégrant au développement du projet une réflexion sur les impacts énergétiques et environnementaux tout en améliorant le confort pour les occupants.

Une première analyse énergétique du bâtiment, réalisée par MATRIciel avant l’achat de celui-ci par Tecnibo, a démontré qu’il était possible de réduire les consommations de plus de 60% pour la partie atelier en améliorant l’isolation et en ayant recours à un système de chauffage efficace.

Au niveau des bureaux, une rénovation ambitieuse a permis d’atteindre le standard passif.

Solutions mises en place :

  • Placement de vitrage clair et diminution de la surface vitrée des bureaux (tout en assurant une autonomie en lumière du jour élevée) pour limiter les déperditions thermiques et diminuer le risque de surchauffe
  • Amélioration de l’éclairage naturel de l’accueil
  • Construction d’un nouveau sas d’entrée pour les bureaux de manière à limiter les déperditions thermiques lors des entrées et sorties du bâtiment
  • Diminution des besoins de refroidissement des bureaux par protections solaires extérieures mobiles automatisées et éclairage artificiel performant
  • Pour arriver à la norme passive, les travaux suivants ont été effectués dans la partie bureaux :
    • Isolation des façades par l’extérieur en EPS graphité avec 17 cm d’épaisseur pour les trumeaux et 20 cm pour le reste des façades
    • Remplacement de la toiture existante en bacs acier par des caissons en bois remplis de cellulose projetée + 5 cm de PIR
    • Remplacement des menuiseries extérieures par des châssis performants équipés de triple vitrage
    • Etanchéité à l’air renforcée :
      • Menuiseries extérieures de classe 4, portes de secours Rf comprises
      • Plafonnage intérieur des murs délimitant l’enveloppe protégée
      • Placement de membranes d’étanchéité à l’air à la périphérie des châssis et aux raccords entre les éléments horizontaux (dalle sur sol, planchers, toiture) et les façades
  • Quant aux ateliers, hors volume passif, ils ont bénéficié d’une isolation des façades (5 cm de laine minérale) et de la toiture (12 cm de PIR) en surimposition de l’isolation existante, de manière à réutiliser l’isolation existante et à générer ainsi le moins de déchets possible lors des travaux
  • L’étanchéité à l’air de l’enveloppe de l’atelier a également fait l’objet d’une attention particulière
  • Récupération des percements existants en toiture de l’atelier et remplacement des lanterneaux qui y étaient installés par des lanterneaux intelligents équipés de miroirs réfléchissant la lumière du soleil dans le bâtiment, sans éblouissement pour les occupants. Ceux-ci ont permis d’augmenter les apports en lumière naturelle dans l’atelier, sans consommation d’énergie supplémentaire
  • Peinture blanche de l’ensemble des parois verticales intérieures de l’atelier de manière à permettre une meilleur réflexion de la lumière et une meilleure distribution de celle-ci
  • Installation technique des bureaux : ventilation double-flux avec récupération de chaleur, PAC réversible air/eau avec appoint par chaudière gaz à condensation, plafonds rayonnant performants à structure ouverte permettant de profiter de l’inertie du bâtiment
  • Installation technique de l’atelier : chauffage sur air : ½ volume via diffuseurs à déplacement et récupération de chaleur sur l’extracteur de poussière (en hiver)