Informations générales du projet

Maître de l’Ouvrage : UCLouvain

Programme : bureaux, salles de réunions et grands espaces polyvalents

Situation : Louvain-la-Neuve

Architectes : UCLouvain

Dates : début du chantier en 2020

Missions de MATRIciel

Etude détaillée de la rénovation des installations électriques, y compris le relevé de celles-ci
Etudes détaillée de l’ajout d’installations de conditionnement d’air
Dossier d’exécution, suivi de chantier, réception, mise en service et suivi d’exploitation

Description du projet

L’objectif du projet est la rénovation du bâtiment emblématique des Halles universitaires à Louvain-La-Neuve de l’architecte Y. Lepère.

Le bâtiment n’a jamais été rénové depuis sa construction en 1976. Le projet vise principalement à améliorer le confort des occupants et à diminuer par 3 les consommations énergétiques de celui-ci, tout en respectant un optimum économique des interventions.

Toutes les interventions sont étudiées dans un esprit de mise en valeur du bâtiment qui présente une architecture remarquable à caractère patrimonial.

Critères de développement durable

Confort des occupants

En matière de climat intérieur, MATRIciel propose d’assurer le confort thermique et le confort respiratoire des occupants au moyen d’une solution technique se distinguant des solutions standard par son aspect « low-tech » et par la mise à profit de l’inertie thermique importante du bâtiment (construction en béton) :

  • Zonage par aile et par étage afin d’adapter les débits aux besoins ; le supplément de ventilation éventuel est apporté par l’ouverture manuelle des fenêtres
  • Implantation de la technique du free-cooling, utilisant l’énergie gratuite de l’air extérieur, en période estivale avec des régulateurs (boites de régulation du débit) modulant le débit de chaque zone en fonction de sa température ; en cas de conditions extrêmes, des groupes de froid sont actionnés.

Cette solution technique offre les avantages suivants :

  • Une économie d’investissement
  • Une réduction des consommations énergétiques d’exploitation
  • La possibilité pour l’occupant d’ouvrir sa fenêtre.

Impact environnemental

Le projet inclut différents éléments ayant un impact sur la réduction des émissions de CO2 :

  • Prise en compte de débits « raisonnables » dans les calculs de ventilation ;
  • Récupération de chaleur et d’humidité à haut rendement sur l’air extrait ;
  • Rafraîchissement par ventilation intensive n’engendrant pas de surconsommation énergétique ;
  • Choix de centrales de ventilation ne dépassant pas une puissance nominale de 0,7 W/(m³/h) à leur débit maximal.

Intégration architecturale

L’utilisation du seul réseau aéraulique pour assurer à la fois la ventilation hygiénique et le rafraîchissement du bâtiment permet de limiter l’impact visuel des systèmes techniques sur l’architecture emblématique du bâtiment ; ce réseau circulera principalement horizontalement au plafond des couloirs et verticalement dans des trémies existantes.